Sélectionner une page

Le pastoralisme au coeur des Pyrénées

» DÉCOUVRIR » L’ART DE VIVRE EN HAUTE-BIGORRE » Le pastoralisme au coeur des Pyrénées

Au fil de vos balades sur les estives, partez à la découverte d’un patrimoine exceptionnel qui vous laissera entrevoir la vie des paysans de montagne d’autrefois. Dans les Pyrénées, le pastoralisme a toujours été synonyme d’animaux en liberté.

Des animaux au grand air

Tant d’animaux en liberté dans les pâturages d’altitude ! Brebis bien sûr, mais aussi vaches et chevaux… Au détour d’un sentier, c’est le « glong » d’une sonnaille* qui vous rappelle que vous n’êtes pas seul·e à arpenter ces grands espaces. Puis, le son se rapproche et le troupeau est là. Vous n’en revenez pas. Observez-les dans leurs déplacements : ce sont de vrais montagnards, incroyablement lestes et robustes !
Voyez-vous aussi le chien de berger qui les accompagne ? Patou, qui a pour mission de protéger le troupeau ?

 

Humains, animaux et montagne en osmose

Plongé·e au coeur de la vie pastorale

vous devinez que le pastoralisme va de pair avec une vision qui considère l’humain, l’animal et la montagne comme les parties interdépendantes d’un tout. Une activité qui tire parti de l’environnement et les animaux en leur portant un immense respect. Un rêve éveillé !

Sur les chemins

Rappelez-vous que les beaux paysages de montagne que vous admirez existent en grande partie grâce au pastoralisme !

Un lien essentiel

Les vaches et les brebis qui pâturent depuis des millénaires empêchent la végétation de recouvrir la montagne. Même chose pour la biodiversité : beaucoup d’espèces animales et végétales ont besoin de la présence des troupeaux pour vivre.

Sur les traces du passé pastoral

En arpentant les villages ou les chemins de randonnée, vous trouverez les signes d’une intense activité agro-pastorale passée.

Au fil des balades...

Des balades de tous niveaux vous amèneront à découvrir l’ingéniosité des leytés* et des puits glaciaires*, l’extrême dénuement des cabanes, les courtaous* autour desquels les bergers faisaient résonner leurs chants, le positionnement des enclos en pierre sèche…

Des randos à la découverte du pastoralisme

A tous les « étages » de la montagne se dévoilent les signes d’une histoire intimement liée à l’économie agro-pastorale. De nombreuses cabanes constituent à elles seules des buts de balade. Le courtaou de La Lit par exemple, celui des Esclozes, ou encore les cabanes Tramezaigues, sont comme des cerises sur le gâteau de belles randos.

Le patrimoine pastoral dans nos villages

Même si vous ne marchez pas, vous pourrez vous émerveiller des richesses du patrimoine pastoral dans les villages. A Campan, un très bel exemple de leytés* en enfilade est visible dans le bourg. Et dans tous les villages que vous traversez, observez bien la disposition particulière des Courtaous*, liée bien sûr à l’activité pastorale. Remarquez les « quartiers » de granges, aujourd’hui largement réhabilités en résidences secondaires. Ces granges étaient habitées à la belle saison pour exploiter le fourrage des zones intermédiaires*, souvent très pentues… Elle comptent parmi les témoins de ces vies de labeur.

Le pastoralisme dans les Pyrénées est (aussi) une fête !

Au rythme des chants de bergers

L’activité pastorale, ancienne et présente, est au cœur de l’identité bigourdane et pyrénéenne. À chaque occasion de se retrouver, des chants de bergers retentissent. Transmis de façon orale de génération en génération, ils sont le reflet de l’âme authentique de ce terroir. Pour entendre l’écho de ces polyphonies, participez à l’une des fêtes organisées par les éleveurs :

  • Fête pastorale des plaines d’Esquiou à la fin de l’été
  • Fête de l’âne et des métiers de traditions
  • La messe des bergers : bénédiction des troupeaux, messe à la cabane d’Arizes
  • Fête des bergers au col du Tourmalet

Une nuit au milieu des estives

Dormez sur l’un des plus beaux sites pastoraux de la destination et dans une véritable cabane de berger

Partez en balade au milieu des animaux en liberté. Asseyez-vous au coin de la cabane et imaginez-vous au temps où les vallées vivaient au rythme des saisons de l’activité pastorale…

A savoir

  • Des panneaux verts vous indiquent les comportements à adopter sur des zones d’estives
  • Pour la sécurité de tous, merci de bien tenir votre chien en laisse dans les zones pastorales.
  • Ne vous approchez pas trop des animaux (pas de selfie !), ça pourrait être très dangereux.
M
Aller au contenu principal