Sélectionner une page

Le Pic de Madamète 2657 m

 

Aurélien Labry

Aurélien Labry

C’est une belle randonnée à ski dans un cadre bucolique au cœur du massif du Néouvielle

1200 m de dénivelé positif

En partant depuis le parking de Tournaboup à Barèges, cette course est relativement longue avec 1200 m de dénivelé positif. Elle est tout de même facile et avec un paysage agrémenté de pins à crochets torturés par le vent. Il faut bien prendre connaissance du Bulletin Neige et Risques d’Avalanches avant d’envisager cette randonnée. Elle suit le ruisseau Dets Coubous dominé par des pentes sujettes aux plaques à vent.

Plusieurs itinéraires de montées sont possibles mais celui qui m’a bien plût consiste à remonter la vallée d’Aygues Cluses jusqu’à la cabane au nom éponyme à 2150 m d’altitude. La suite du parcours nous fait remonter le vallon en direction du col de Madamète (2509m) en longeant le petit lac du même nom et admirer de superbes paysages avec le Pic du Midi de Bigorre en toile de fond.

©Aurélien-Labry
©Aurélien-Labry

Un panorama à 360°

On est déjà bien récompensé à l’arrivée au col avec un panorama à 360° qui domine les lacs d’Aubert et d’Aumar.

Les 150 derniers mètres de dénivelé se font à pied ou à skis selon les conditions du manteau neigeux.

Le sommet offre une vue imprenable, entre autres, sur Le Néouvielle qui domine à 3071m et permet de savourer pleinement le pique-nique avec les amis du moment que le vent est absent.

De belles pentes entrecoupées de collines

Afin de faire une boucle, l’itinéraire de retour en direction du barrage du lac Dets Coubous offre quelques belles pentes entrecoupées de collines pour savourer pleinement la descente.

Au niveau du barrage, il reste encore quelques virages avant de rejoindre le vallon emprunté pour la montée pour regagner le parking du départ.

L’aller-retour vous fait parcourir environ 18km et mérite vraiment à être connu pour la beauté de ses paysages lacustres. L’environnement étant plutôt rocailleux, il vaut mieux attendre un bon niveau d’enneigement.

Je conseille vivement cette randonnée à tout skieur amateur d’espaces vierges qui permet de prendre un formidable recul sur le domaine du Grand Tourmalet.

©Aurélien-Labry
M
Aller au contenu principal